Un autre regard sur la gestion privée

Patrimonia Group vous présente l’IFI 2018

separator


Patrimonia Group vous présente l’IFI 2018

/ 0 Comments /

Quels sont les changements à partir du 1er janvier ?

Le projet de Loi de finances pour 2018 supprime l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et crée l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) à compter du 01 janvier 2018. Il est donc important d’anticiper votre réduction d’IFI avant le 31 décembre 2017.

Le seuil d’imposition restera inchangé par rapport à l’ISF. Ainsi, vous êtes soumis à l’IFI lorsque la valeur nette de votre patrimoine est supérieure à 1,3 million € au 1er janvier 2018. Il n’y aura plus de distinction entre les redevables ayant un patrimoine inférieur ou supérieur à 2, 57 millions d’€.

L’IFI sera calculé en appliquant un barème progressif au patrimoine net imposable. Une décote est prévue pour les patrimoines n’excédant pas un certain seuil à savoir :

Les immeubles bâties ou non bâties et droits immobiliers non affectés à une activité opérationnelle, seront soumis à l’IFI.

Les dettes déductibles de l’IFI seront réformées.



Toutefois, lorsque la valeur imposable est supérieure à 5 millions d’€, la prise en compte des dettes qui représentent plus de 60 % de la valeur imposable sera minorée.

Pour les détentions en démembrement de propriété, l’usufruit restera en principe redevable de l’IFI sur la pleine propriété des biens.

Par ailleurs, l’imposition restera au prorata des droits lorsque le démembrement est issu :

  • D’une succession ;
  • De la vente de la nue-propriété à un acquéreur qui n’est pas un héritier ;
  • D’une donation de l’usufruit à l’État ou aux associations reconnues d’utilité publiques ;
  • D’une détention en fiducie et trust ;
  • D’une détention en crédit-bail ou location-accession au regard du preneur.

Les dispositifs suivants seront conservés :

  • L’abattement de 30 % sur la résidence principale ;
  • Le plafonnement des impôts à 75 % des revenus ;
  • Les tolérances de décote pour illiquidité (immeubles loués, indivision, parts de sociétés familiales) ;
  • Le régime d’exonération temporaire pour les impatriés ;
  • Le dispositif « cash box » ;
  • Une réduction IFI pour les dons à certains organismes.

Pour les pactes Dutreil ISF en cours, avec une durée de conservation de 6 ans, les contribuables devront conserver leurs titres pendant la durée résiduelle pour ne pas remettre en cause l’exonération des années précédentes.

En matière de réduction d’IFI, les réductions FIP et FCPI seraient encore possible en cas de souscription avant le 31 décembre 2017 et s’imputeraient sur l’IFI 2018.

Ainsi, tout investissement réalisé dans un FIP ou un FCPI avant le 31 décembre 2017 permettrait à tout assujetti d’effacer, pour la dernière fois, jusqu’à 50% de son investissement, soit 18 000 € maximum de réduction de l’impôt à payer (soit un investissement maximum de 36 000 €).

Dans le cas où la loi de finances pour 2018 ne confirmerait pas cette disposition, notre partenaire s’engage, de façon exceptionnelle, à rembourser intégralement aux investisseurs les sommes collectées et les droits d’entrée liés la réduction, et ce dans les meilleurs délais.

Vous souhaiter réduire votre IFI ? N’hésitez pas à contacter notre cabinet au 05 61 73 87 88

separator